Vue du Mourillon vers la fin du XIXème siècle

Le quartier ouest du Mourillon depuis la Tour Carrée

Le Mourillon ouest depuis la Tour Carrée

Le Mourillon ouest depuis la Tour Carrée (Cliquer pour agrandir) – Photo Jean Gilletta © BNF-Gallica


Très belle vue panoramique de la partie ouest du quartier du Mourillon avec la vue sur la petite rade. Dans la rade, l’escadre Russe en visite à Toulon en 1893.
Au premier plan, une jolie villa sur un chemin qui deviendra la rue Masséna, cette villa existe toujours sauf la petite tour qui a disparu, voir ci-dessous. Sur la gauche, un chemin qui descend et longe des oliviers, il s’agit du boulevard Grignan. Sur la gauche, un bâtiment de la caserne de l’Artillerie Coloniale et derrière des ateliers de l’arsenal du Mourillon. Au centre une des 2 futures nouvelles cales de construction navale à architecture métallique. Sur la droite, quatre des 5 anciennes cales de construction navale qui furent édifiées par les bagnards. Devant, des bâtiments de la caserne de l’Infanterie de Marine. Cette très belle prise de vue nous montre un côté encore champêtre du Mourillon. Jusqu’au début du XXème siècle, il y avait encore peu de maisons dans cette partie située à l’ouest de l’axe du boulevard Pelletan qui s’appelait auparavant le boulevard Saint Louis jusqu’en 1904, on trouvait surtout des jardins.

Wyświetl większą mapę
Mourillon et Port Marchand - Seconde moitié du XIXème siècle - Domaine Public

Le Mourillon et le Port Marchand vers la fin du XIXème siècle
(Cliquer pour agrandir) – Carte domaine public

La Batterie Basse par Vincent Courdouan

L’école de peinture toulonnaise

Vincent Courdouan (1810-1893) est un peintre né à Toulon. Il s’agit d’un peintre de marine, paysagiste et orientaliste issu de l’école toulonnaise qui a fait ses armes avec Pierre Letuaire puis après avoir intégré l’école des Beaux-Arts dirigée par Félix Brun. Après avoir étudié la gravure à Paris puis effectué plusieurs séjours dans la capitale et ses environs il exprime et enseigne son art du lavis, du pastel, du fusain, de l’aquarelle et du dessin.

Ce n’est que plus tardivement qu’il entame des oeuvres de peinture à l’huile. Il voyage en Italie, en Afrique du nord et en Egypte où il puise son inspiration que l’on retrouve dans ses tableaux orientalistes. Reconnu par ses pairs, il est nommé conservateur directeur honoraire du Musée de la ville de Toulon, il reçoit médailles lors de salons à Paris et Légion d’Honneur de Napoléon III. Durant sa carrière, il immortalisera de très nombreux paysages varois maritimes et de l’arrière-pays. Le nom de Vincent Courdouan reste aujourd’hui associé comme chef de file de l’école de peinture provençale toulonnaise du XIXèmesiècle.
Batterie Basse au Cap Brun - Vincent Courdouan

Batterie Basse au Cap Brun – Vincent Courdouan
(Cliquer pour agrandir)

Les maîtresses de l’école primaire Renan

Une photo insolite des maîtresses de l’école primaire de la rue Renan au début des années 1970.
De gauche à droite : mesdames Martens, Grimaldi, Dubois, Jeandeau et Baccialone et le directeur monsieur Ribis.
Pour ma part je suis passé dans les classes de Mme Martens (CP 64-65), Mme Jeandeau (CE1 65-66), Mr Casanova (CE2 66-67), Mr Aubry (CM1 67-68) et Mr Ribis(CM2 68-69).
1969 a marqué la dernière année de l’ancien système scolaire avec l’école des garçons en haut de la rue Renan et celle des filles en bas vers la rue Castel.
Les maîtresses et le directeur de l'école de la rue Renan

Les maîtresses et le directeur de l’école de la rue Renan
© Isabelle Nivet

Je suis donc de la vieille école, celle de la plume sergent Major, des buvards, des ardoises, des bons points, des blouses et des coups de règle sur les doigts. Malgré mon niveau moyen, le subjonctif plus-que-parfait de Mr Bescherelle ne m’était pas étranger ainsi que les accords du participe passé de Mr Bled, la chose s’étant plus ou moins estompée depuis… Parmi les autres maîtres et maîtresses de l’Ecole des Garçons, il y avait encore Mme François, Mr Pochard et Mr Sylvano, je ne pense pas en avoir oublié d’autres.
Ceux qui ont connu l’école Renan de la seconde moitié des années 60 se reconnaîtront !
Merci à Isabelle Nivet (fille de Mme Jeandeau) pour la photo, que vous retrouverez bientôt dans les Chroniques.
L'école primaire de la rue Renan au Mourillon à Toulon

L’école primaire de la rue Renan au Mourillon © Jacques Lahitte – ww.le-minot.com

Le tronc des prisonniers du Bagne de Toulon

Cette prise de vue a été réalisée en 1977 dans la basse ville de Toulon dans la rue de la Glacière au numéro °35.
Si vous cherchez le tronc, vous ne le trouverez plus, il a été enlevé et se trouve aujourd’hui au Musée des Amis du Vieux Toulon au 69, cours Lafayette.

Le Bagne de Toulon était situé dans la vieille Darse du port. Il a fonctionné de 1748 à 1873, les bagnes de Cayenne et de Nouvelle-Calédonie ayant pris la suite.
La Chiourme comme on appelait alors les forçats fut utilisée pour les travaux titanesques de nivellement des terrains du futur Arsenal du Mourillon. C’est également eux qui construisirent les cinq cales de constructions navales.
Le policier et aventurier Vidocq y fut l’un des internés. Victor Hugo y fit évader Jean Valjean dans son oeuvre Les Misérables.

Lien vers le Musée.

Le tronc des prisonniers du Bagne de Toulon

Le tronc des prisonniers du Bagne (Cliquer pour agrandir) © Jacques Lahitte

La sieste au Port Marchand

Pendant longtemps, le public avait accès aux quais du port de Commerce au Port Marchand. Au milieu des billes de bois et autres marchandises qui étaient déchargées des cargos qui faisaient escale par Toulon, on trouvait des pêcheurs, des flâneurs et des visiteurs qui déambulaient le long des quais. Certains s’installaient même aux beaux jours pour des siestes profondes. C’est comme cela que j’ai pu immortaliser celui de la photo ci-dessous…
Port Marchand - Toulon - 1977

Port Marchand – Toulon – 1977 (Cliquer pour agrandir) © www.le-minot.com

Les fortifications vers la Porte de Mourillon

Les fortifications à hauteur de Bazeilles

Section: Le quartier
 
Superbe carte postale d’un coin disparu. Vue des remparts au niveau de la porte de Bazeilles. La porte que l’on observe sur la gauche a été percée dans la muraille en 1873. La muraille dont on aperçoit une échauguette dans…
» Voir la carte postale et lire la suite
  Les fortifications à hauteur de Bazeilles

Perspective du quartier du Mourillon

Panorama de la rade depuis la tour Carrée

Section: L’arsenal du Mourillon
 
Prise de vue de la rade de Toulon depuis la Tour Carrée. Au tout premier plan les maisons qui longent le boulevard Pelletan. Au second plan, les 2 nouvelles cales de construction navale à architecture métallique au bas du…
» Voir la carte postale et lire la suite
  Panorama de la rade depuis la tour Carrée

Le lavoir de la Porte de Bazeilles

La porte de Bazeilles

Section: Le quartier
 
Magnifique vue des environs de la porte de Bazeilles, aujourd’hui le rond-point Bazeilles. A l’extrême droite, la fortification de la porte de Bazeilles. Cette ligne de fortification enserrait les faubourgs du Mourillon et du…
» Voir la carte postale et lire la suite
  La porte de Bazeilles

Le quai du port de Commerce au Port Marchand

Le quai du Port Marchand

Section: Le Port Marchand
 
Jolie vue du quai est du Port Marchand. Le bassin sur la gauche avec des voiliers de commerce amarrés. Le faubourg du Port Marchand se trouvait juste derrière le photographe. Les rails du tramway sur la droite et ceux dédiés…
» Voir la carte postale et lire la suite
  Le quai du Port Marchand