Arsenal du Mourillon, les cales de construction


Une tranche d’histoire disparue de l’arsenal du Mourillon

Les cales de construction navale visibles sur cette photo ont été édifiées entre 1853 et 1859. A l’origine du projet, deux autres ensembles de 5 cales devaient être construits en prolongement vers la tour Royale, portant à 15 le nombre total de cales, mais seules les 5 premières ont été réalisées.

Les cales de l'arsenal du Mourillon

Les cales de l’arsenal du Mourillon (Cliquer pour agrandir) – Photo www.delcampe.net

Les prisonniers du bagne de Toulon ont participé au chantier avec les travaux de maçonnerie et de charpente. Cette partie de l’arsenal du Mourillon a été construite dans la seconde moitié du XIXème siècle, alors que la partie nord de l’arsenal (aujourd’hui disparue) a elle été édifiée entre le XVIIIème et la première moitié du XIXème siècle avec la construction des entrepôts à bois et des bassins d’immersion pour le stockage des bois pour la construction des vaisseaux de la marine, au grand arsenal de Toulon.
C’est des cales du Mourillon qu’a été lancé en 1859 la première frégate cuirassée à propulsion mixte, La Gloire sous la direction de l’ingénieur naval Dupuy de Lôme. En 1888 et 1893 seront respectivement construits les premiers sous-marins modernes du monde avec le Gymnote et le Gustade Zédé.
Lancement de la frégate cuirassée (Ironclad) La Gloire depuis les cales de l'arsenal du Mourillon

Lancement de la frégate cuirassée (Ironclad) La Gloire depuis les cales de l’arsenal du Mourillon


Les cales ont été détruites durant les bombardements alliés sur la base de sous-marins allemande installée dans l’arsenal du Mourillon, au cours de la seconde guerre mondiale.
Aujourd’hui, seule une rampe de lancement des anciennes cales est visible depuis l’entrée de la porte de l’arsenal du Mourillon.
Les cales du Mourillon en 1945

Les cales du Mourillon en 1945 (Cliquer pour agrandir) – Photo US Air Force