Le Port Marchand avant la guerre

Reconstitution de l’ancien bassin du port

Port Marchand à Toulon

Le bassin du Port Marchand durant l’entre-deux guerres (cliquer pour agrandir)
© Jacques Lahitte www.le-minot.com


Fortement endommagés durant les bombardements de 1943 et 1944, le faubourg du Port Marchand a définitivement disparu et le bassin du port de commerce a été comblé avec les gravas en provenance des maisons détruites de la façade du vieux port. Sur la reconstitution (orientation nord-sud) sont visibles la gare du Sud en bas à gauche, la limite de l’arsenal nord du Mourillon en haut et la porte Neuve à droite qui donnait sur la rue de la République. Seuls la partie droite du bâtiment qui délimitait l’arsenal existe aujourd’hui (actuelle DDE) et un immeuble sur la droite au niveau du quai du Parti.

Vue du Mourillon vers la fin du XIXème siècle

Le quartier ouest du Mourillon depuis la Tour Carrée

Le Mourillon ouest depuis la Tour Carrée

Le Mourillon ouest depuis la Tour Carrée (Cliquer pour agrandir) – Photo Jean Gilletta © BNF-Gallica


Très belle vue panoramique de la partie ouest du quartier du Mourillon avec la vue sur la petite rade. Dans la rade, l’escadre Russe en visite à Toulon en 1893.
Au premier plan, une jolie villa sur un chemin qui deviendra la rue Masséna, cette villa existe toujours sauf la petite tour qui a disparu, voir ci-dessous. Sur la gauche, un chemin qui descend et longe des oliviers, il s’agit du boulevard Grignan. Sur la gauche, un bâtiment de la caserne de l’Artillerie Coloniale et derrière des ateliers de l’arsenal du Mourillon. Au centre une des 2 futures nouvelles cales de construction navale à architecture métallique. Sur la droite, quatre des 5 anciennes cales de construction navale qui furent édifiées par les bagnards. Devant, des bâtiments de la caserne de l’Infanterie de Marine. Cette très belle prise de vue nous montre un côté encore champêtre du Mourillon. Jusqu’au début du XXème siècle, il y avait encore peu de maisons dans cette partie située à l’ouest de l’axe du boulevard Pelletan qui s’appelait auparavant le boulevard Saint Louis jusqu’en 1904, on trouvait surtout des jardins.

Wyświetl większą mapę
Mourillon et Port Marchand - Seconde moitié du XIXème siècle - Domaine Public

Le Mourillon et le Port Marchand vers la fin du XIXème siècle
(Cliquer pour agrandir) – Carte domaine public